Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Gouvernement.km

Portail officiel du gouvernement de l'Union des Comores

Le président Azali inaugure l’hôpital de Bambao-Mtsanga


image centre

Le président de la République a inauguré le 25 mai dernier l’hôpital Bambao-Mtsanga dans l’île d’Anjouan, un hôpital d’une capacité de 100 lits et doté d’équipements à la pointe de la technologie.

Dans le cadre de la  célébration du premier anniversaire de son accession à la magistrature suprême, le président de la République a procédé à l’inauguration de l’hôpital Bambao-Mtsanga le 25 mai dernier.

Il s’agit d’un hôpital flambant neuf, bâti sur 7200m2 avec une capacité d’accueil de 100 lits.
Les services d’ophtalmologie, de stomatologie, d’Orl, des urgences, du diagnostic et de l’imagerie médicale sont disponibles dès la mise en service de l’hôpital.
Un laboratoire d’analyses médicales, des services en Gynéco-obstétrique, Gastro-entérologie, 3 blocs opératoires et un centre de téléconférence suivront progressivement pour compléter l’offre de cet hôpital polyvalent.

Par cette inauguration, le gouvernement enregistre une avancée capitale dans ses efforts visant à améliorer l’accès aux soins de la population et à alléger les cas d’évacuations sanitaires vers l’extérieur.

Cet «Hôpital de l'amitié Comoro-chinoise de Bambao-Mtsanga » tel qu’il a été baptisé, est le fruit de la coopération intense, exemplaire et fructueuse qui existe entre l’Union des Comores et la République Populaire de Chine. Une coopération que le président de la République a tenu à saluer et à célébrer durant son allocution.

Pour rappel, l'hôpital de Bambao-Mtsanga, dont la construction s'inscrit dans le cadre des actions de suivi de la 4ème conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine, a été officiellement remis aux autorités comoriennes depuis le 11 juillet 2014.
A son arrivée au pouvoir, le président Azali Assoumani  et son gouvernement ont tout mis en oeuvre pour sa réhabilitation et sa mise en service rapide, notamment en construisant la route menant à Bambao Mtsanga, et en raccordant le site à l’électricité, à  l’eau courante et à une connexion internet  haut débit.