Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Gouvernement.km

Portail officiel du gouvernement de l'Union des Comores

Soutien des partis politiques au gouvernement sur la situation à Mayotte


image centre

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, M. SOUEF Mohamed El-Amine, a reçu ce samedi 31 mars une délégation de partis politiques venue lui exprimer son soutien dans la crise qui oppose depuis une semaine la France au Gouvernement comorien au sujet de la situation à Mayotte.

Ils ont salué la décision courageuse du Gouvernement comorien de refuser l'accueil des
ressortissants des îles d'Anjouan, de Mohéli et de Grande Comore expulsés manu militari de Mayotte

Ils ont  aussi fait part  de la disponibilité  de toute la  classe politique comorienne à  accompagner
le Président  de la République  en cette période cruciale pour défendre l'intégrité territoriale de
notre pays.
Le ministre SOUEF Mohamed El-Amine s'est réjoui de la démarche de  ces partis politiques.
Il a déclaré qu'au-delà du positionnement idéologique ou politique  de chacun, il  est des sujets
qui  transcendent ces clivages, dont la question Mayotte.
Il a, en outre, dénoncé une fois encore la stigmatisation des Comoriens des autres îles à
Mayotte et a catégoriquement réfuté le postulat selon lequel ils seraient responsables de
l'insécurité  sur l'île.

Le ministre  des Affaires Etrangères et  de la Coopération Intenationale a justifié la  mesure du
Gouvernement d'interdire aux compagnies maritimes et aériennes d'accepter à bord des
Comoriens refoulés  de Mayotte.

Il considère, par ailleurs, que la décision de la partie française de  suspendre la délivrance de
visa pour les titulaires de passeports diplomatiques et de service n'est rien qu'un  chantage
auquel  le Gouvernement comorien n'entend pas  céder.

Le ministre Souef Mohamed El-Amine, qui a  reçu ce même samedi 31 mars les leaders
religieux au sujet toujours de cette crise  à Mayotte, a enfin réitéré la disponibilité de l’Union
des Comores à engager un dialogue franc et  sincère avec la France en vue de trouver une
solution  pérenne acceptable par  les deux  parties.