Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Gouvernement.km

Portail officiel du gouvernement de l'Union des Comores

Communiqué conjoint : Dialogue politique Comores-UE


image centre

Communiqué de presse conjoint sur la troisième session du dialogue politique entre l'Union Européenne et l'Union des Comores du 21 juin 2018.

 

Dans le cadre de l’Accord de partenariat de Cotonou, latroisième session du dialogue politique entre l’Union des Comores et l’Union Européenne s’est tenue ce jeudi 21 juin 2018 à Moroni.

La réunion a été coprésidée par S.E M. SOUEF Mohamed El-Amine, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de la Francophonie, chargé des Comoriens de l’Etranger de l’Union des Comores et S.E M. Antonio SANCHEZ BENEDITO, Ambassadeur de l'Union Européenne auprès de l'Union des Comores, ainsi que SEM Jacqueline BASSA-MAZZONNI, Ambassadrice de France auprès de l’Union des Comores etreprésentante de la présidence du Conseil de l’Union européenne, en présence de Monsieur Said Ali SaidChayhane, Ministre des Finances et  du Budget, Ordonnateur National FED.

L’ordre du jour de cette session a porté sur la suite des Assises nationales, Droits de l’Homme, Genre, Justice et la lutte contre la corruption, le contexte régional, l’initiative en faveur de la croissance et de l’emploi, ainsi que la coopération UE-Union des Comores, sous le 11ème FED, APE, Accord de pêche.

Les deux parties ont échangé sur les perspectives d’un partenariat renforcé entre l’Union Européenne et l’Union des Comores,égalementdans le cadre de la coopération multilatérale et régionale comme dans les domaines de la sécurité maritime et de l’adhésion de l’Union des Comores à l’OMC.

L’UE a félicité l’Union des Comores pour avoir signé l’Accord de Partenariat Economique et se montre disponible à accompagner sa mise en œuvre.

Elles ont réaffirmé leur attachement à la bonne gouvernance, à la démocratie,au respect des Droits de l'homme, au Genre et  à la lutte contre la corruption.

Elles ont convenu de la nécessité pour l’Union des Comores et l’Union Européenne de poursuivre leurs efforts en matière de lutte contre les discriminations et toutes les formes de violences.

Au sujet des recommandations issues des Assises Nationales, l’UE a réitéré l’importance de dialogue et de consensus dans leur mise en œuvre.

La partie comorienne a pris bonne note des préoccupations exprimées par l’UE sur certains dossiers urgents.

L’Union européenne souligne qu’elle reste disposée à soutenir le Gouvernement dans ses efforts à améliorer les conditions de vie et de bien-être de la population comorienne.

Au terme de cette troisième session, les deux parties reconnaissent la pertinence de ce dialogue politique et réaffirment leur volonté d’approfondir le partenariat dans un esprit de solidarité, de franchise et de respect mutuel pour réaliser leurs engagements réciproques et concrets. 

Fait à Moroni le 21 juin 2018